Jeep M201 Sahara

Jeep M201 Sahara

Jeepbigone passe au vert

DiversPosté par Big One 12 juin, 2019 20:43:41

Non, non, ne pensez pas que j’ai décidé de repeindre ma jeep en kaki, loin de moi l’idée d’avoir une saharienne verte, le beige lui va si bien. Voyons, est-ce que j’ai l’R H P ? Non, en cette période « écoresponsable », j’ai décidé de me flageller le dos en estimant l’impact environnemental de ma passion !

En effet, le monde va mal, on prédit notre fin d’ici quelques années, nous allons disparaitre comme le Dodo il y a 1 siècle, même les éoliennes nous entrainent vers notre perte, et si quelques malheureux survivent, ils risquent de se faire croquer par Jaws à Knokke-le-Zoute. De toutes façons, à quoi bon vivre, quel est l'intérêt de la civilisation humaine dès lors qu’on apprend que même la bière est menacée par le réchauffement climatique… A l’instar de tous ces journalistes, je me pose également des questions existentielles :

Dois-je arrêter le Nutella à l’huile de palme si je veux continuer à rouler en jeep ?

Dois-je avoir honte de moi dès lors que je vais au Carrefour en jeep pour acheter un vin non biodynamique?

Dois-je transformer ma saharienne en e-jeep, en remplaçant son Go Devil par un moteur électrique et ses réservoirs par un pack de batterie dont la matière première est extraite par de joyeux enfants congolais tout heureux de recevoir leur salaire de misère d’un consortium minier chinois qui a mis l’émancipation et l’éducation de la jeunesse africaine par le travail forcé comme priorité ?

Et oui, je n’y échappe pas non plus, la folie verte s’empare de la planète, toute chose vivante ou non, matérielle ou pas, n’existe plus que par un bilan carbone, que ce soit votre voiture, votre chauffage, vos vacances, votre chien, vos enfants ou votre voisine !

Dès les beaux jours, je sors ma jeep régulièrement si pas quotidiennement pour faire les courses, pour aller chercher les enfants ou pour une petite balade. Mais à côté des réactions positives que crée le passage d’une jeep, je sens de temps en temps un côté jugeur, un regard inquisiteur : mon loisir entraine la planète dans sa perte. L’apocalypse arrive et les 1500km par an que je parcours à bord de ma saharienne en accélèrent la venue à grand pas.



Quelle voiture est la plus verte ? La Citroën C4 en arrière-plan ou cette saharienne kaki d’un pensionné altermondialiste bobo du sud de Paris????

Je me suis donc décidé à estimer par pure curiosité l’empreinte carbone de mon véhicule. Pour ce faire, j’ai évidemment googlé à tout va pour trouver un site présentant des informations qui me semblent fiables. Je ne les ai évidemment pas vérifiées. En voici l’adresse : http://tpeautomobilecarbone.e-monsite.com/

L’intérêt du site est qu’il propose un calcul de l’empreinte carbone d’un véhicule sur sa durée de vie, le tout ramené à une distance de 100km parcouru. Pour faire simple, les auteurs considèrent qu’un véhicule parcourt sur sa vie 200000km. Le bilan carbone de la construction du véhicule est donc réparti sur ces 200000km et ajouté à la consommation du véhicule et à la rentabilité de la production du carburant.

On retrouve donc des valeurs diverses de production de CO2 par 100km reprises dans ce tableau :

Renault Scénic essence : 14kg /100km
Renault Scénic Diesel : 14kg /100km
Renault ZOE électrique: 5,5 kg /100km (électricité produite en France)
Renault ZOE électrique: 11,7 kg /100km (électricité produite en Allemagne)

La différence entre les voitures électriques provient de la génération de l’électricité. La France possède principalement des centrales nucléaires dont l’emprunte carbone est infime par rapport au parc électrique Allemand.

Si j’applique les calculs à ma jeep, j’obtiens évidemment des résultats moins bons. Je me base pour cette comparaison sur le calcul du Renault Scénic essence dont la consommation est annoncée à 4,3 litres / 100km (données constructeur, pas de commentaires…). En détaillant le calcul cela donne une production de CO2 par 100 km de :

Consommation réelle du véhicule : 10kg de CO2
Production du carburant : 1,5kg de CO2
Construction de la voiture (5Tonnes réparties sur les 200000km parcourus et ramenées à 100km) : 2,5kg

Total donc de 14kg de CO2 pour 100km parcourus.

Pour la jeep maintenant, j’estime une consommation de 15 litres au 100km, ce qui multiplie par 3,5 la première et la deuxième valeur. La dernière ne change pas :

Consommation réelle du véhicule : 35kg de CO2
Production du carburant : 5,2kg de CO2
Construction de la voiture (5T réparties sur les 200000km parcourus et ramenées à 100km) : 2,5kg

Total donc de 42,6 kg de CO2 pour 100km parcourus.

HORREUR, MALHEUR. J’entraine le monde dans ses abysses en allant chercher mes petits pains en M201… Mais enfin, c’est quand même moins plouc que d'aller les acheter en Scénic !



Autre interrogation environnementale : Rouler dans les bois permettrait-il de stimuler la photosynthèse ???

Mais ce calcul ne me plait pas. En effet, certes la production de CO2 par 100km parcouru est une donnée importante, mais elle doit se mettre en rapport avec l’utilisation du véhicule. La bonne question est dès lors: combien de kg de CO2 ma jeep génère-t'elle par an ? Ma M201 date de 1957, je l’ai achetée en 2001 et elle avait 15000km au compteur. Quasi 20 ans plus tard j’estime avoir roulé en moyenne 1500km par an. En fait, il ne faut pas estimer sa durée sur base de l’utilisation de son moteur, mais sur sa durée de vie réelle ! En effet, plutôt que de répartir le coût de la production de la jeep (les 5 Tonnes) sur 200000km, je répartis cela sur la durée de vie de la jeep. Mais une jeep est increvable, je prends donc comme valeur 100 ans (elle en a déjà 62…). Par contre, une Scénic, après 15 ans c’est à la casse.

Ensuite, je ne crois pas trop aux 4,3 litres au 100 de Renault. Je veux une consommation réelle, pas mesurée sur une piste parfaite, avec un léger vent de dos et effectuée sur une Scénic épurée à l’extrême et ne possédant finalement comme équipement qu’un unique siège en carbone ultra light qu’occupe un conducteur anorexique nu. La consommation réelle d’une Scénic poussiéreuse, dans les rues sinueuses de Bruxelles, avec les sièges bébés, les courses de la semaine dans le coffre, la clim plein pot et madame qui ne s’en sort pas avec son programme Weight Watcher au volant montera plutôt à 6,5 litres au 100km. Et encore je suis gentil.

Le détail du calcul pour 1500 km par an est donc le suivant :

Scénic :

6,5 litres au 100 donnent une production de 15,1 kg de CO2. La production du carburant coûte 2,3 kg supplémentaire. Et donc, pour 1500 km j’obtiens 260,8kg de CO2.

A cela j’ajoute le coût de la construction du véhicule (5 T sur 15 ans) et j’obtiens un total de 333 kg de CO2 par an. Et donc le total général est de 594 kg ce CO2 par an, que j’arrondis à 600 kg.

M201 SAHARA :

15 litres au 100 donnent une production de 34,9 kg de CO2. La production du carburant coûte 5,2 kg supplémentaire. Et donc, pour 1500 km j’obtiens +/- 600 kg de CO2.

A cela j’ajoute le coût de la construction du véhicule (5 T sur 100 ans) et j’obtiens un total de 50 kg de CO2 par an. Et donc le total général est de 650 kg ce CO2 par an.

SEULEMENT 50 kg DE PLUS !!!!!!! C’est négligeable !!!!

Alors certes, ma voisine vous dira que la Scénic ne reste pas dans son garage après avoir roulé 1500 km. Mais c’est là qu’est le problème : les vrais pollueurs ne sont pas les jeepers, CE SONT LES CONDUCTEURS DE SCENIC QUI ROULENT PLUS DE 1500 KM PAR AN !!!!

Enfin, sachant qu’un être humain produit 1kg de CO2 par jour par sa respiration, donc +/- 350kg par an, que la simple production de sa nourriture produit 2000kg de CO2 annuellement, j’obtiens pour une personne ne faisant QUE manger un total de +/- 2350kg de CO2 par an !!!!!!!!

Moralité, si je me débarrasse de ma voisine, je peux m’acheter 3 jeeps en plus (mais pas vertes), un scooter, et mon bilan carbone sera neutre!!!

Sur ce, A+, j’ai des déchets à trier !





  • Commentaires(1)//sahara.jeepbigone.be/#post107

Rétroviseurs

DiversPosté par Big One 27 mai, 2019 20:33:57

Aujourd’hui je vais revenir sur 2 photos que j’ai déjà disséquées dans d’autres articles, mais dont certains détails m’avaient échappé. La première de ces photos est celle de la jeep 221 2130 du 3e GT.



Cette jeep a subi des modifications de terrains avec notamment la modification des assises de sièges (voir mes articles : Et si on parlait un peu de confort et encore un peu de confort) et le déplacement de son filtre à essence sous l’aile (voir l’article sur les bidouillages de la série 221 21xx).

Une autre modification est l’ajout d’un rétroviseur central et la modification du rétroviseur latéral gauche. Je vous ai déjà parlé des modifications de rétroviseurs, parce que la jeep du Lt-Colonel Sichler est équipée d’un rétroviseur de camion Berliet (voir l’article Rétroviseur central).



En regardant cette photo de la jeep 221 2130, j’avais pensé initialement que ce rétroviseur latéral gauche était aussi celui d’un Berliet, or il n’en est rien.




Les formes sont très semblables, mais sur le Berliet les côtés arrondis sont les petits côtés, tandis que sur ce rétroviseur ci, ce sont les côtés les plus longs.



On dirait donc que cette jeep est équipée des rétroviseurs plus tardifs des M201, mais installés horizontalement.

Mais cette photo est prise avant 1967, et donc les M201 ne sont pas encore équipées de ce rétro. Mystère donc. Pour résoudre ce genre d’énigme, il faut un peu de chances. Il me fallait trouver un véhicule, probablement français et susceptible de s’être retrouvé en Algérie avant 1962. Et j’ai trouvé un candidat possible : Il pourrait s’agir d’un rétroviseur de Citroën HY, comme on le voit sur la photo suivante.



En cherchant sur des sites de pièces détachées de Citroën, je suis tombé sur 2 modèles de rétroviseurs ayant cette forme pour les HY. Ils sont de la marque CIPA.





La différence entre les 2 modèles est visible sur la partie arrière puisqu’un rétroviseur possède un cerclage que l’autre ne possède pas.

Or, je retrouve cette même différence sur des rétroviseurs équipant des M201, comme vous pouvez le constater sur ces 2 photos suivantes. Le dos du second rétro est lisse, le premier possède un cerclage.




Vous voyez donc probablement où je veux en venir. Et si les rétroviseurs des M201 modernes n’étaient en fait pas simplement du même modèle que ceux des Citroën HY ? Il faudrait comparer les 2 modèles évidemment mais la forme, la taille sur les photos, et les différents modèles poussent à le croire.

Un certain hussard au sud de Paris possédait de tels rétroviseurs M201 sur sa Saharienne du RHP (en plus d’être kaki, no comment… enfin depuis il est passé au rétro rond, je le pardonne). Je lui ai donc demandé de m’envoyer des photos du rétro pour l’identifier.




Ensuite, quelques jours plus tard, coup de bol : je croise un Citroën HY en vente sur le bord d’une chaussée. Il possède le bon modèle de rétro. Je m’arrête et je le prends en photo. Pas de doutes, il s’agit du même rétroviseur.




Et dès lors, si on admet que la M201 SAHARA 221 2130 a utilisé un rétroviseur de Citroën HY, elle fut donc la première jeep à porter le dernier modèle de rétroviseur des M201, bien avant leur utilisation officielle. Cela en fait une sorte de jeep Nostradamus, pionnière de la visibilité latérale et arrière au sein de la grande Armée Française !!!!

Mais je n’en ai pas fini avec les rétroviseurs de Citroën. En effet, en cherchant sur Internet les rétroviseurs de HY, je suis tombé sur un autre modèle de rétroviseur à la forme assez différente puisque rond et au bras plié en angle droit, équipant également ces camionnettes.



Et là, je me suis rappelé d’une photo d’une M201 SAHARA de la légion qui possédait un bras tout à fait semblable et que je détaillais dans mon article sur les jeeps de la Légion.



Je m’y posais la question de l’origine de ce rétroviseur, mais il provient peut-être également simplement d’une camionnette Citroën ! J’adore ce travail d’archéologie photographique !

Sur ce, A+











  • Commentaires(4)//sahara.jeepbigone.be/#post105

1/35ème

DiversPosté par Big One 01 mai, 2019 14:49:33

En cherchant des infos sur Google, je suis tombé sur une photo de ma jeep devant le garage chez mes parents. Elle provenait d’un site de modélisme que je me suis évidemment empressé de visiter. Il s’agit du forum les maquettistes et le message intitulé est « Corvée d’eau saharienne ».

Adolescent, j’ai fait beaucoup de dioramas au 1/35e. C’est donc avec un intérêt certain que j’ai découvert les étapes de la réalisation de ce diorama représentant une corvée d’eau de légionnaires dans le Sahara algérien. Son auteur, un certain Manu dont le surnom de forum est Capitaine Connan, voulait d’abord faire un diorama autour d’un Dodge WC56 de la légion. Il a donc commencé par transformer son Dodge en véhicule saharien en lui ajoutant le filtre à air caractéristique.

Il semble qu’en faisant des recherches sur les CSPL (Compagnies Sahariennes Portées de la Légion) il soit tombé sur mon blog et a dès lors décidé d’y intégrer une jeep Sahara.

Comme il possédait un vieux kit Tamiya de la Willys MB, il a donc décidé de la transformer en M201 SAHARA de la Légion, et vu qu’il n’existe pas de kits de transformation de jeeps en SAHARA, il a donc dû réaliser le préfiltre à air et le coffre à outil. Notez d'ailleurs son commentaire très à propos: "Il y a un sacré paquet de modif sur une saharienne"! C'est pas moi qui vais le contredire!

Je suis toujours en admiration devant ce genre de travail mais malheureusement je n’ai plus la patience nécessaire pour le faire. Voici donc les étapes de la construction de cette jeep.

La banquette arrière est enlevée pour stocker des jerricans, comme sur les M201 SAHARA de la gendarmerie lors de la récupération de la dépouille de Bill Lancaster.

Il manque le phare de recherche, mais il se peut que le pare-brise ait été changé, comme sur cette saharienne de la légion.

La jeep est équipée de plaque de désensablage sur le côté. Je n’ai jamais vu de sahariennes en photo en possédant puisqu’elles sont souvent équipées d’échelles fixées sur la calandre en plus des rouleaux de désensablage du lot de bord, mais c’est tout à fait plausible et ça donne plutôt bien. En effet, voici une photo d’une jeep française (ITM ou M201 ?) du 14e RCP, qui a d’ailleurs inspiré un kit de la marque Best Value Model permettant l’adaptation d’une maquette de jeep au 1/35e.

Voici les 2 véhicules quasi finis:

Dommage que la jeep ne soit pas équipée de pneus route. Enfin, les petits détails pour vraiment faire le pointilleux, la plaque d’immatriculation n’est pas celle d’une M201 SAHARA. Mais bon, à part moi, qui s'intéresse aux plaques d'immatriculation des sahariennes... En outre je me demande si il n’aurait pas été possible de faire les pontets sur la caisse. C’est pardonné vu la qualité du reste du travail.

Voici les photos du diorama fini. Magnifique travail. Encore félicitation à ce Capitaine Connan. Je suis content que mon travail sur le blog ait pu inspirer même en infime partie cette superbe réalisation.

A+





  • Commentaires(0)//sahara.jeepbigone.be/#post102

Le mot mystère

DiversPosté par Big One 12 mars, 2019 19:29:30

Mes 3 ou 4 lecteurs assidus le savent, ma spécialité est l’analyse de photos, la recherche du petit détail qui fait toute la différence. L’objectif étant de faire avancer le schmilblick et d’améliorer nos connaissances ESSENTIELLES à propos des M201 SAHARA.

Or donc, je vous propose ce petit exercice, afin d’aiguiser aussi votre sens de l’observation : quel est le point commun entre ces Dodges du 620è GAS, la jeep Sahara 6V devant laquelle un sous-lieutenant prend la pose, et cette M201 SAHARA 24V en plein Vapour Lock ? Vous avez 1 minute pour le trouver.

Tic Tac

Tic Tac

Tic Tac

Tic Tac

Tic Tac

Tic Tac

Tic Tac

Plus que 10 secondes

Tic Tac

Tic Tac

PERDU!!!!!

Voici la réponse: les 3 véhicules possèdent des inscriptions sur leur pare-brise. Sur la photo des Dodges, on distingue clairement l’inscription ANTIGEL en rouge, en bas à droite du pare-brise du Dodge en premier plan. Sur le second, le même mot apparait au même endroit, mais on distingue une inscription en haut à gauche.

Sur la seconde, on peut lire à gauche de la photo, à l’envers, le début du même mot, juste derrière le volant.

Enfin, sur la 3ème photo, on peut lire un petit texte en bas à gauche sur le pare-brise. Mais cette fois, ce n’est pas ANTIGEL. En zoomant, je distingue 45/70.

ANTIGEL est connu. Cela veut dire que la jeep est traitée contre le gel car la nuit, dans le désert, il peut faire très froid. Mais quid du 45/70 ? Cette inscription est d’ailleurs confirmée sur une autre photo d’une M201 SAHARA 24V. En inversant la photo, on peut bien lire 45/7x.

Et sur la photo suivante d’un Dodge, le doute n’est plus permis.

Mais qu’est-ce que c’est ???? Ces 3 véhicules proviennent du 620è GAS et donc on pourrait penser à un marquage d’unité. Nous allons donc devoir étudier cela en profondeur et pour ce faire, je vais passer en mode ZOOM++++ et modification des contrastes sur les photos. Et directement, sur la SAHARA 24V, je distingue un mot de 7 lettres juste au-dessus du texte 45/70.

J’appelle Maitre Capello pour nous aider à résoudre l’énigme du mot mystère et je déclare ouverts les Jeux de 20 Heures de Reggan-Plateau !

Maitre Capello : « Bonsoir mes très chers téléspectateurs, et bienvenu à cette édition exceptionnelle des Jeux de 20 Heures, en direct de l’endroit le plus chaud de la planète. Le jeu consiste à trouver un mot mystère, et comme premier indice, je précise que le mot mystère régit les déplacements des appelés du contingent dans le désert. J’appelle tout de suite un premier candidat, qui d’ailleurs est une candidate. Madame, quelle lettre proposez-vous ? »

Candidat n°1 : « Le R »

Maitre Capello : « Non Madame, il n’y a pas de R dans notre mot mystère. Je libère donc un indice photographique et j’appelle un deuxième candidat. Sur la photo de la jeep 6V, l’analyse très poussée du pare-brise derrière le militaire montre que le mot mystère se termine par SE. »

Maitre Capello : « Monsieur, bonsoir, j’attends votre proposition. »

Candidat n°2 : « Le mot mystère possède-t’il un P ? »

Maitre Capello : « Non, monsieur, le mot mystère ne contient pas de P. Je vous dis bonsoir et rajoute un indice. »

Maitre Capello : « Le mot mystère, à l’analyse des photos, commence par VI ! Cela devient facile, candidate suivante. »

Candidat n°3 : « Je pense au mot VINASSE. »

Maitre Capello : « Alors non, madame, la VINASSE ne régit pas les déplacements des appelés. Un peu de respect pour les membres du contingent !!! J’appelle une dernière candidate ! »

Candidat n°4 : « Je pense au mot VITESSE. »

Maitre Capello : « Bravo madame, il s’agit bien du mot VITESSE. Vous gagnez la super cagnotte. Et donc, chers lecteurs, l’inscription 45/70 correspond à une limitation de vitesse en km/h, respectivement hors et sur piste. »

Voilà qui clôture ce grand jeu. Merci maitre Capello ! Encore un petit détail qui permettra aux (trop) rares possesseurs de M201 SAHARA de coller au plus près de la réalité dans leur renovation/reconstruction/transformation !

Enfin, j’ai trouvé une indication très semblable sur une M201 en Algérie. Et ici il n'est fait mention que d’une vitesse maximale, à savoir 70, et on distingue un petit k pour km/h. CQFD !

Sur ce, A+











  • Commentaires(0)//sahara.jeepbigone.be/#post97

Récompense

DiversPosté par Big One 03 mars, 2019 12:07:59

Alors là, la récompense est belle. En effet, après un premier article de rappel sur les M201 SAHARA dans l’édition de janvier-février, la jeep fait la couverture du dernier numéro de 4x4 Story ; Elle s’y retrouve dans sa configuration classique, à savoir sans le lot de bord et équipée de sa bâche Sahara.

C’est une belle consécration pour tout le travail effectué, que ce soit sur la jeep, mais aussi au niveau du blog : en effet, c’est grâce à ce dernier que j’ai pu échanger et travailler avec Jean-Louis Martin, JLM pour les intimes, à la rédaction de ces 2 articles.

Paradoxalement, ce n’est qu’à la sortie du 2ème article de 4x4 Story que JLM et moi avons enfin pu nous rencontrer autour d’une bonne 1664 dans le XVIIè arrondissement à Paris ce jeudi dernier, où je me déplaçais pour raisons professionnelle. Je vous épargne le selfie traditionnel, j’ai oublié de le faire !!!

Par contre, je vous propose quelques photos prises lors de la préparation de l’article.


A+







  • Commentaires(0)//sahara.jeepbigone.be/#post96

A VENDRE

DiversPosté par Big One 01 févr., 2019 13:42:56

Durant mon projet je vous ai déjà parlé souvent de la jeep M201 SAHARA de Patrick Tedeschi. Cet italien des environs de Turin est un collectionneur de véhicules militaires. Il a refait sur base d’une M201 de 1964 une jeep SAHARA au couleur de la Légion. Une approche assez similaire à la mienne, avec la grosse différence qu’il a procédé à une rénovation complète et totale, chose que je ne voulais pas faire. Le résultat est évidemment à la hauteur du travail accompli et sa jeep est certainement la plus belle et la plus fidèle reproduction de SAHARA 21V à l’heure actuelle. Il ne lui manque rien, et toutes les pièces reproduites l’ont été dans un souci du détail et de la perfection.

Durant mes travaux, je suis souvent entré en contact avec lui pour la reproduction de pièces, et je lui ai aussi acheté certaines pièces introuvables comme le collecteur d’essence ou le boitier de sélection du réservoir.

Toujours est-il que Patrick veut recentrer sa collection et a donc décidé de se séparer de 3 de ces véhicules dont la SAHARA. Je me permets donc de lui faire un peu de pub en publiant sur mon blog les photos des véhicules qu’il met en vente et qui sont tous, d’une manière ou d’une autre associés au désert.

Tout d’abord voici quelques photos de sa magnifique M201 SAHARA 21V. Elle est, je le rappelle, complète, des amortisseurs 13 lames au circuit d’essence dédoublé.

Autre M201 mise en vente par Patrick, cette magnifique M201, camouflage Daguet. Elle est équipée de ses 2 postes radios et possède sa remorque. A nouveau vous constaterez sur les photos le soin apporté à la réalisation de cette rénovation.

Enfin, dernier véhicule mis en vente, cette magnifique VLR Delahaye, également couleur sable.

Si vous êtes intéressés par une de ces voitures, je vous propose donc de prendre contact directement avec Patrick (il parle français) via son adresse e-mail. Il vous donnera toutes les informations nécessaires. Je n’ai pas mis les prix des véhicules dans mon message, car mon blog n'a aucune vocation commerciale, mais ils sont à mes yeux tout à fait réalistes par rapport aux prix d’une M201 de base sur Le Bon coin par exemple.

Patrick Tedeschi - 0039 338 577 8265

A+







  • Commentaires(0)//sahara.jeepbigone.be/#post93

On s’y remet tout doucement

DiversPosté par Big One 30 déc., 2018 11:55:18

Le boulot me permet enfin de me consacrer un petit peu au blog et j’en profite donc pour vous souhaiter à tous de merveilleuses fêtes et une toute bonne année 2019. C’est la base d’essai d’Hammaguir, non loin de Colomb Béchar, qui sera responsable du feu d’artifice du réveillon de nouvel an : Les tirs des fusées Dragon, Centaure, VEGA, CORA, Rubis, Diamant, Véronique,… devraient assurer le spectacle et vous en mettre plein les yeux !

Mais trêve de plaisanterie et revenons-en au M201 SAHARA avec les dernières nouvelles et tout d’abord une belle consécration puisque j’ai l’honneur de coécrire 2 articles pour la revue 4x4 Story avec Jean-Louis Martin, spécialiste bien connu du monde des jeepers et animateur du site hotchkissm201.fr. Le premier article vient de paraitre dans le numéro 84 de janvier et février 2019 et reprend les caractéristiques générales des M201 SAHARA. Parmi les illustrations, on retrouve également des photos de la M201 SAHARA de Patrick Tedeschi. Ce dernier a toujours été d’une aide précieuse pour la restauration. Le second article qui paraitra fin février sera uniquement basé sur ma reconstitution de la M201 SAHARA du Lt-Colonel Sichler. Je bous d’impatience !!!

Je n’ai jamais rencontré Jean-Louis et notre collaboration ne s’est faite que par courriel interposé, mais le résultat est là et je suis très fier du travail que nous avons accompli. D’ailleurs l’aventure ne s’arrêtera peut-être pas là car nous avons un autre projet en commun, mais motus pour l’instant.

A propos de ma rénovation, je pensais voir le bout du tunnel avec la fin de la construction de mon second réservoir d’essence, mais en cette fin d’année je fus touché par une sorte de charité saharienne, et j’ai donc donné ce réservoir à un pauvre hussard parachutiste qui j’espère en fera bon usage (mis à part qu’il le peindra en kaki, mais bon, les gouts et les couleurs…). Je dois donc me relancer dans la construction d’un 3ème réservoir et nul doute que l’expérience acquise sur les 2 premiers sera non négligeable.

J’ai rassemblé beaucoup de matériel et lorsque ce réservoir sera fini, je pourrai m’attaquer au circuit d’essence de la SAHARA.

Parallèlement, grâce au hussard précité (voir article "Service de Transmissions") je me retrouve avec une radio AN/GRC9 que je dois installer. Ben oui, ma restauration était quasi finie, puis soudainement on me trouve un poste de radio complet pour un prix dérisoire… Je n’avais pas le choix. Je suis à présent à la recherche de plaques de support de radio. J’en ai trouvées sur Le Bon Coin, mais la livraison pose problème.

Ce sont donc les 2 chantiers qui m'attendent pour les mois à venir: le circuit d'essence et la radio. Je vous ferai partager cela via le blog bien évidemment.

Je termine cet article en vous souhaitant à nouveau mes meilleurs vœux !

A+









  • Commentaires(0)//sahara.jeepbigone.be/#post89

On va s’y remettre….

DiversPosté par Big One 13 août, 2018 14:03:58

...ou pas tarder!

Les vacances sont finies, je vais enfin retrouver un peu de temps pour la Jeep et par la même occasion le blog. Mais avant tout, petit état des lieux des travaux futurs :

1. Circuit essence : C’est le gros du travail. Je suis en train de rassembler les pièces pour faire le circuit secondaire, et j’analyse les possibilités de construction d’un réservoir secondaire. J’ai envie de le faire moi-même mais je ne sais pas si j’y arriverai. Qui ne tente rien… Faudra pas oublier l'usinage du collecteur, la finition du filtre à essence secondaire, l'adaptation des tubulures. J'ai une Jeep qui roule, et je voudrais que cela reste...
2. Finition Jeep : Je commence à tout doucement vouloir pousser la transformation au maximum et donc je vais me mettre à la recherche d’un poste radio ANGRC9 et je placerai une 2ème roue de secours comme sur la photo suivante de la Jeep Sichler.

3. Bavox : je dois toujours le rendre fonctionnel.

Parallèlement à ça, la Jeep et le blog ont gagné en visibilité, tout d’abord grâce au site véhiculesmilitaires.com sur lequel je suis inscrit et qui organise tous les mois un concours photographique. Première petite « récompense » pour la Saharienne, elle a été élue « playmate » du mois d’avril sur ce forum. Je me suis inscrit sur ce site très sympathique il y a quelques mois afin de présenter mon projet et d’éventuellement rentrer en contact avec d’autres Jeepers avertis. Ce n’est pas grand-chose mais cela prouve que le travail accompli depuis fin 2016 va dans la bonne direction. Cela m’a permis d’avoir la Jeep dans la bannière du site pendant 1 mois.

Le Bon Coin
Afin d’attirer de nouveaux membres sur le forum, l’administrateur de véhiculesmilitaires.com place chaque mois une pseudo annonce sur Le Bon Coin dans le but de faire de la pub, et ce avec la photo gagnante. La surprise fut grande lorsqu’en effectuant une recherche de pièces pour Willys sur Le Bon Coin je suis tombé sur la photo de la saharienne. Je vais commencer à demander des royalties si ça continue…

4x4 Story
J’ai acheté ma Jeep en 2001 et à l’époque à côté de mon attrait pour le véhicule, je ne connaissais rien. J’ai découvert les Jeep Hotchkiss lors de l’achat de la mienne. Je voulais une Willys, puis j’ai trouvé sympa ces Jeep françaises et par chance je suis tombé sur une M201 dans des marquages rappelant la Légion. Je me suis donc très vite renseigné sur Internet et 2 sites en particulier furent une source importante d’informations, à savoir le site en anglais M201.com d’Andrew Carter, et le site en français hotchkissm201.fr de Jean-Louis Martin. C’est d’ailleurs sur ce site que j’ai commencé à m’intéresser aux sahariennes quelques années plus tard. En 2016 j’ai présenté mon projet sur le forum SOS Jeep en détresse, et j’ai tout de suite eu un retour positif de la part de Jean-Louis. Il m’a fortement aidé en me fournissant de la documentation technique et en répondant à certaines de mes interrogations. Voyant l’avancement positif du projet et du blog, il m’a proposé de coécrire un article avec lui pour la revue 4x4 Story. 2 articles sont prévus avant la fin de l’année. C’est également une superbe récompense pour le travail effectué et je ne peux que vous recommander d’aller acheter ces 2 numéros du magazine lorsqu’ils sortiront. Grand merci à Jean-Louis pour cette chouette collaboration et pour la bonne entente durant la rédaction de l’article.

Le blog a d’ailleurs gagné également en visibilité sur le site de Jean-Louis.

Enfin, seule ombre au tableau, SOS Jeep en Tristesse :
Je suis inscrit depuis quelques années sur le forum sosjeependétresse et lorsque je me suis lancé dans ma transformation de Jeep, j’y ai posté un message pour présenter mon projet afin de pouvoir recueillir des informations. Ce site contient de nombreux tutos très pratiques. J’ai par exemple cet hiver rénové mes freins grâce à un de ceux-ci.
Mais visiblement ma philosophie assez positive ne cadrait pas sur le site puisque j’ai tout bonnement été exclu du site après avoir osé mentionner une erreur dans un tuto. Voilà. Comme dirait Lino : " Les cons(ndlr :fucius), ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnait…"

Sur ce, je m’y remets

A+





  • Commentaires(2)//sahara.jeepbigone.be/#post79

Allez les DIABLES!!!!!

DiversPosté par Big One 23 juin, 2018 19:06:54


Vacances obligent, les travaux et les recherches vont se ralentir. Je mets donc le blog dans un repos estival bien mérité.

A+ et allez les DIABLES ROUGES!!!!!





  • Commentaires(0)//sahara.jeepbigone.be/#post78

Aucunes sahariennes (version 2018)

DiversPosté par Big One 06 juin, 2018 09:41:36

Etant parfois rabroué sur certains sites ou forum pour mon intérêt quasi exclusif pour les Jeep Hotchkiss M201 Sahara 24V de 1962 du 3ème Groupe de Transport à Reggan entre 1966 et 1967, ce qui constitue il est vrai un sujet de niche assez pointu, je vais donc tenter de démontrer aujourd’hui qu’il n’en est rien. J’aime les Jeep, toutes les Jeep, de toutes les couleurs, et j’ai d’ailleurs l’impression de ne pas avoir assez avec une. Je me verrais bien propriétaire de 3 ou 4 Jeep différentes que j’utiliserais en fonction de mes envies et de mes humeurs. Mais bon, il faut payer la maison, le ménage, les vacances, les stages des petits… Oups, je m’égare.

Or donc, aujourd’hui, je ne vous parlerez pas de sahariennes, mais je vous propose un petit reportage photo effectué à Vienne (je bosse en Autriche) lors de l’édition 2018 du rassemblement de véhicules militaires anciens « Auf Rädern und Ketten ». Et cette année encore, les Jeep étaient présentes en grand nombre.

Commençons tout d’abord par cette sélection de Jeep US :

Celle-ci est équipée d’une barre de traction

Un atelier de réparation reconstitué

1 MB early Slat Grill

1 Jeep et 1 Dodge de l’USMC :

1 magnifique Ford GPW de l’Air Police peinte en bleu dans un schéma assez peu conventionnel mais bien accrocheur.

Assez rare aussi, une Jeep Follow Me.

Et une Jeep « blindée » armée d’une point 50. En y regardant de plus près, j’ai pu constater que le blindage était en contre-plaqué, mais le rendu était assez parfait. Dire que j’avais eu des scrupules en construisant l’an passé mon second réservoir en bois pour la Saharienne (voir article « Menuiserie »)

Toujours dans les Jeep US, une Willys M38…

Et une M38A1 en configuration Guerre de Corée.

Enfin, quelques Jeep aux couleurs de l’armée autrichienne après-guerre. Une configuration assez rare dans nos contrées évidemment.

Toujours une Jeep autrichienne, mais équipée d’un canon de 106 sans recul.

Enfin terminons pour les Willys par 2 Jeep anglaises, la première en camouflage Mickey Mouse noir et kaki…

Et la dernière dans une couleur enfin présentable, un magnifique beige de la 8ème Armée ! Pas de sahariennes certes, mais néanmoins une Jeep du désert !!!

Et tant qu’on est dans le beige, je ne résiste pas à vous montrer pour finir ces quelques photos d’une magnifique Kubbelwagen et de 2 Schwimmwagen.

Promis, pour mon prochain article, on retourne dans les environs de Reggan-Plateau !

A+















  • Commentaires(0)//sahara.jeepbigone.be/#post76
Suivant »