Jeep M201 Sahara

Jeep M201 Sahara

Les Jeep du 1er RHP

HistoriquePosté par Big One 21 mars, 2018 19:41:18

Le 1er Régiment de Hussards Parachutistes est le descendant du tout premier régiment de Hussards de l’armée Française, créé en 1720 par le Comte Bercheny, aristocrate Hongrois ayant rassemblé des cavaliers hongrois pour combattre sous drapeau français. Sa mission première est celle d’une cavalerie légère, à savoir la reconnaissance, le harcèlement des troupes ennemies, l’escorte,… Il est aussi utilisé avec succès pour réaliser des coups de mains et ses méthodes non-conventionnelles ont donné naissance à l’expression « à la hussarde », à savoir quelque chose de brutal, qui n’est pas fait dans la dentelle.

La tenue des Hussards est caractéristique, avec une double veste et un grand sabre Hongrois courbé pendant derrière.

Ce régiment a beaucoup évolué durant l’histoire de France et au sortir de la deuxième guerre mondiale se voit renommer en 1er Régiment de Hussards Parachutistes. Les régiments de cavalerie ont abandonné leurs chevaux qui sont remplacés par des engins motorisés (motos, engins blindés légers, Jeep,…). Sa mission n’a pas changé, mais étant devenu une unité aéroportée, le 1er RHP peut agir rapidement sur tous les théâtres d’opération comme soutien blindé à d’autres unités.

Au sortir de la guerre d’Algérie, le 1er RHP se voit équiper de Jeep et est divisé en 4 escadrons, dont 3 de reconnaissance sur Jeep M201 tout à fait standard (exemple photo d’un défilé en 1966).

Mais parlons un peu des Jeep Sahara. Dans mes articles "immatriculation des sahariennes" et "Les Jeep ENTAC, descendantes des sahariennes" j’avais montré que les Jeep Sahara construites après les accords d’Evian ne furent jamais envoyée dans le désert. De nombreuses sahariennes furent équipées ultérieurement du système ENTAC (ENgin Téléguidé Anti-Char), tout en gardant leurs attributs sahariens. Des Jeep ENTAC furent donc assignées entre autre au 1er Régiments des Chasseurs Parachutistes (1er RCP) mais également au 1er RHP. Certaines sahariennes furent simplement repeintes en kaki et versée au 1er RHP comme véhicule radio.

On le constate en analysant les photos d’un défilé du 14 juillet 1968. On voit sur la photo suivante au premier plan la Jeep 231 1901, saharienne repeinte et non équipée du système ENTAC. Les Jeep en arrière-plan appartiennent également au 1er RHP mais sont équipées du système ENTAC.

Sur la photo suivante, on voit au minimum 3 sahariennes, reconnaissable à leur phare Auteroche.

La 3ème a comme plaque xx1 2301.

En 1962, j’identifie une série de Jeep ENTAC ex-saharienne allant de 221 2263 à 221 2291. Parmi cette série, la Jeep 221 2282 possède encore tous ses attributs sahariens. La 221 2291 possède encore son phare de recherche.

En 1963, j’ai 2 séries de sahariennes, allant respectivement de 231 1862 à 231 1901 et de 231 3409 à 231 3430.

Il est donc fort probable que la 3ème Jeep sur la photo soit la 221 2301, ce qui agrandit ma série de sahariennes en 1962 (de 221 2263 à 221 2301).

Sur cette autre photo, on voit également en arrière-plan quelques Jeep Sahara du 1er RHP, mais équipées toutes du système ENTAC.

Mais à quoi reconnait-on ces Jeep du 1er RHP ? Tout d’abord, le pare-choc ne possède plus les extrémités peintes en blanc comme sur toutes les Jeep de cette époque. Il est kaki, avec la plaque d’immatriculation centrée. On distingue sur la partie avant-droite un blason, reprenant les couleurs du 1er RHP.

En analysant des photos plus récentes de Jeep du 1er RHP, on constate que les couleurs du blason sont le bleu et le blanc.

Sur cette photo, on distingue le même blason sur le pare-choc arrière gauche.

Les couleurs sont confirmées sur la pancarte se trouvant au début de l’article, ainsi que sur l’écusson du 1er RHP.

Que dire de plus à propos de ces Jeep ? Quand elles ne sont pas équipées du système ENTAC, elles possèdent en général un affut pour mitrailleuse AA52 et une radio. On le voit bien sur cette photo de manœuvres du 1er RHP.

Elles sont toutes équipées des Michelin XC profil route. Je me demande comment ils devaient se comporter en manœuvre dans la boue des forêts de l’Hexagone…

Enfin pour terminer, j’ai lu qu’il y a toujours un doute quant à la présence du réservoir de réserve sur les Jeep ex-sahariennes. J’ai toujours pensé que ce réservoir devait être présent, et la photo suivante amène un élément de preuve.

On y distingue le siège passager très caractéristique des Jeep Sahara, permettant justement l’installation du 2ème réservoir. Il y a donc beaucoup de chances que ce réservoir soit toujours présent.

Je ne peux terminer cet article sans vous parler (encore) de la Jeep de Christian. Mais je vais essayer de le faire un peu plus en détail cette fois-ci.

C’est en tombant sur un capot original de saharienne que Christian eut l’idée de transformer sa Jeep en M201 Sahara.

Mais plutôt que de repeindre sa Jeep en beige, il s’est attaqué à une reconstitution d’une Jeep du 1er RHP, ce qui en fait certainement un modèle unique. Dès lors, depuis quelques années, il chine à gauche à droite pour trouver telle ou telle pièce rare. Il ne me contredira pas si je dis que c’est cela qui rend ce genre de projet passionnant, l’évolution et le perfectionnement de son véhicule au fil des découvertes ou des coups du hasard. Et cela, tout en gardant l’esprit premier de la Jeep, c’est-à-dire la ballade et le loisir. Nous sommes rentrés en contact lorsque j’ai commencé mon projet et je pense que sans son aide et ses conseils je ne serais pas arrivé où je suis dans ma reconstitution maintenant. Mais place aux photos :

La Jeep de face, avec la cocarde bleu et blanche du 1er RHP. Perso j’aurais mis un bleu un plus aviation, genre Royal Air Force, mais qui suis-je moi le petit belge pour savoir qu’en France on n’utilise pas le bleu RAF de la perfide Albion : Ah Môssieur, c’est français, c’est du bleu français ! Du bleu Saviem, oui Môssieur !!!!!

La Jeep est équipée d’un poste radio:

Le coffre à outil a été réalisé par un chaudronnier:

L’interrupteur pour le phare Auteroche et pour les essuie-glaces :

Le phare Auteroche avec son optique originale :

Bref, une superbe réalisation !

A+

Ps : avec des Michelin XC, elle serait parfaite ;-)

Ps2: promis, dans mon prochain article, on reviendra à des Jeep beiges... J'ai quasi une overdose de kaki là!















  • Commentaires(2)//sahara.jeepbigone.be/#post62