Jeep M201 Sahara

Jeep M201 Sahara

Perfectionnisme éclairé

AuterochePosté par Big One 06 janv., 2018 20:37:01

Parmi les équipements des Jeep Sahara, on trouve un phare de recherche de type Auteroche fixé sur le pare-brise, côté conducteur (cf article : Phare de recherche)

On retrouve des phares de recherche sur de nombreuses photos d'époque, mais il s'agit toujours d'installation en unité.

Sur la Jeep Sahara ce sera un équipement d'usine.

J’ai trouvé mon phare sur Le Bon Coin. On y trouve pas mal de phares fouilleurs, ou phares de recherche, et je voulais le mien le plus proche possible de l’original. Il ne fallait pas simplement placer un phare sur le pare-brise, parce qu'il est facile de trouver des phares Auteroche pas cher sur Le Bon Coin:

Il fallait placer LE PHARE Auteroche. Il existe un éclaté qui le représente en détail :

Comme point remarquable, on distingue la rotule permettant de l’orienter : Il s’agit d’une boule ronde en bakélite.

La poignée est aussi importante. Il existe par exemple des modèles que l’on oriente avec un plot comme sur la photo suivante :

Mon phare n’avait pas de poignée initialement mais j’ai réussi à en trouver une chez un collectionneur.

Le support horizontal fixé au pare-brise a été acheté chez mes fournisseurs du Sud Est.

Ayant vu ce genre de bras de support Auteroche original en photo, mais destiné à d’autres véhicules, je doute de la forme parfaite du modèle vendu. Ce dernier est anguleux or les modèles d’époque sont arrondis comme sur cette pièce originale:

La Jeep Sahara ne fait que reprendre des éléments existant sur d’autres véhicules donc pourquoi est-ce que ce bras serait anguleux juste pour les Jeep ? On estime à +/- 400 le nombre de sahariennes produites, Auteroche n’a certainement pas fourni un bras spécifique aux sahariennes, mais a vendu un modèle existant. Cette hypothèse est malheureusement très difficilement vérifiable car il n’existe pas de photo sur laquelle on le voit d’assez près. J’ai pourtant trouvé des installations quasiment identique (mis à part la poignée et la couleur) sur des Citroën AC4 (qui pour info est un véhicule datant des environs de 1930 !).

La photo qui montre le plus de détail de ce bras est la photo de la Jeep Sichler, dont je vous montre ici un agrandissement :

Et donc petit à petit mon phare se rapproche de l’original, et je dois avouer que je l’aurais bien laissé comme tel si je n’avais eu un commentaire cinglant d’un hussard collectionno-observateur :

« Ton optique de phare ? Elle est en biseau ? Regarde ce que je viens d’acheter…».

S’en suit une série de photos représentant un phare avec une optique comme il faut, et là, la saine émulation guidant le collectionneur dans sa restauration se transforme soudainement en une jalousie démesurée !!!! Je vais devoir encore sonder les fonds de page du Bon Coin et d’eBay.fr !

Mais bon joueur, ce fut la personne m’ayant pointé le détail de l’optique du phare qui me trouva le modèle original sur eBay.fr.

La voici:

Que constate-t’on ? L’optique est orientée légèrement vers le bas car la partie supérieure horizontale est plus grande que la partie inférieure (en bleu sur le détail de l’éclaté).

De plus, le dessin représente des lignes verticales (3 de chaque côté) entourant une ligne plus prononcée sur laquelle se trouve le logo Auteroche.

Et voici dès lors le phare pré-monté comme il se doit avant son retour sur la Jeep, avec la bonne optique et la poignée d’origine. Finalement, tout est dans le détail et je pense que maintenant mon phare est semblable au modèle qui équipait les Sahariennes.

Mais j’entends déjà les prochaines remarques : « Oh, toi le Belge, tes ampoules de phares, elles sont jaunes ???? T’as une dJeep française, te faut des ammpouleeuh jôônes pardi !! ».

Ah les Frouze, je vous jure !!!!!

Car en effet, alors que les voitures du monde entier se voyaient affubler des ampoules blanches, la FRANCE se démarquait avec des ampoules jaunes à partir de 1936.

Pourquoi ? Il semblerait que ce soit une demande des militaires, le but aurait été de reconnaitre plus facilement les véhicules ennemis. Que dire sinon.. voilà…

Pendant que les nazis décuplaient leur puissance industrielle et sortaient des usines avions, chars et armes à la pelle, les français changeaient la couleur de leur phare. Bon, d’accord, le raccourci est facile. Moi ça me donne juste envie de regarder la « 7ème compagnie » ce soir !!!! « Il nage bien l’Chef ! »

Et donc dans un souci de perfection et afin de couper court à toutes remarques futures, je vais donc passer aux ampoules jaunes. Et clairement que dans les belles rues de Waterloo (où j’habite), je vais croiser beaucoup de véhicules ennemis.

A+















  • Commentaires(2)

Fill in only if you are not real





Les tags XHTML suivant sont autorisés: <b>, <br/>, <em>, <i>, <strong>, <u>. Les feuilles de styles CCS et les Javascripts ne sont pas autorisés.
Posté par Big One 07 janv., 2018 21:11:18

Bonsoir Daniel,

on a bien envoyé les Poilus avec un pantalon garrance se faire hacher par les Maxims en 1914 pour éviter les erreurs d'artillerie et permettre un meilleur positionnement des troupes. Donc un repérage des véhicules par une autre couleur de phare dans les annés 30 est à mes yeux plausible, mais vous l'aurez compris, je trouve cela tellement ridicule que je l'ai pris à la rigolade.

Pour le reste merci pour vos encouragements et si vous avez d'autres informations concernant la Jeep Sichler, n'hésitez pas à me les faire parvenir, mon adresse email se trouve au bas de la Table des Matières.

Bonne route également

Xavier


Posté par Daniel 07 janv., 2018 18:14:18

Bonjour,
Les couillonnades ont la vie dure , plus elles sont grosses mieux on les gobe !

Le brevet de la lampe jaune a été déposé le 04/04/1933 en France par la société YVEL ( soit 2 mois et quelques jours après l'arrivée d Hitler au pouvoir), appliqué aux véhicules neufs à partir du 1er avril 1937 et à partir du 1er janvier 1939 pour tous les autres véhicules. En 1940, Les militaires français n'avaient pas envisagé de croiser les panzers de Guderian, alors la couleur des phares, quand vous la voyez, il est déjà trop tard !!!
Restaurateur d'une M201, je suis passionnément tous vos efforts :
Félicitations pour tout le reste !!!
Quant à la jeep du LC Sichler, rentrée en France, elle a été reconstruite en 1969 et vendue en mai 1988 par l’Établissement du Matériel de Versailles ( surement toujours vivante)

Bonne route