Jeep M201 Sahara

Jeep M201 Sahara

2 nouvelles photos

DiversPosté par Big One 21 janv., 2018 20:59:28

J’ai dégotté hier quelques nouvelles photos de sahariennes sur des sites d’anciens. Parmi celles-ci, 2 sont intéressantes à plus d’un titre.

Commençons par la première qui montre un petit bivouac dans les environs de Reggane. A l’arrière-plan on voit 2 Jeep Sahara et, chose remarquable, on peut lire leur plaque d’immatriculation ce qui va nous permettre de voir si elles font bien parties des séries de sahariennes identifiées dans mon article de janvier de l’année passée (immatriculation des sahariennes).

Analysons d’abord la Jeep de droite.

Sa plaque est 034 1?7. Je pencherais pour 034 157 ou 034 187. Elle date donc de fin 1959 et il s’agit d’une Sahara 6V. Dans mon article sur les immatriculations, j’avais identifié une série de Saharienne 6V dont les immatriculations allaient de 034 072 à 034 171. Cette Jeep fait donc partie de cette série de production. J’avais de plus identifié une Jeep 034 254, et il n’est pas incongru de penser que la série aille de (<=) 034 072 à (>=) 034 254, ce qui représente un minimum de 182 Jeep.

Passons à la Jeep de gauche dont la plaque est sans équivoque 221 2196.

C’est une Jeep de 1962 en 24 volts. La série précédemment identifiée dans l’analyse des immatriculations des Saharienne de 1962 était la suivante : 221 2130 à 221 217x( ?). Cette série se voit donc agrandie de 15 à 25 Jeep.

La 2ème photo montre un alignement de Jeep dont les 3 centrales sont des sahariennes.

Commençons par la Jeep la plus à droite à nouveau. Il s’agit d’une 6 volts et on reconnait également une plaque commençant par 034 mais dont la suite est difficile à lire, quoique que je pencherais pour 034 177 ou 178. Cela la place donc dans la série de 1959 précitée.

La Jeep du milieu est une 24 volts (pas de phare blackout sur l’aile gauche, préfiltre sur l’aile droite), et je peste sur l’appelé dont la tête m’empêche de lire la plaque !!!

Passons enfin à la Jeep de gauche dont on ne lit que les 3 derniers chiffres 010 de sa plaque d’immatriculation.

Son absence de blackout sur l’aile gauche en fait certainement une 24 volts. Or, seule des Jeep de 1961 et de 1962 en 24 volts se sont retrouvées dans le Sahara. Sa plaque commence donc certainement par 211 (pour 1961) ou 221 (pour 1962). La plaque doit donc être 2x1 y010.

Or, dans mon article je n’ai identifié qu’une série en 1961 allant de 211 4004 à 211 4087 et une autre en 1962 allant de 221 2130 à 221 2196.

Il s’agit donc plus que probablement de la 24v 211 4010 de 1961.

Mais il y a plus intéressant : la peinture de sa calandre ! On voit clairement 2 triangles peints et qui rappellent les Jeep de la circulation routière.

La diagonale va de gauche en bas vers la droite en haut. Il est tentant donc de dire que ce véhicule est une Jeep de la circulation routière, mais ce n’est pourtant pas si simple.

En effet, à la différence des Jeep de la circulation routière, la partie blanche et la partie verte semblent inversées par rapport à une Jeep de la circulation.

Je doute de plus de la blancheur du triangle supérieur. En comparant le blanc des extrémités du pare-chocs avec la couleur sable de la Jeep, et la couleur claire de la calandre avec la couleur sable de la jeep, on constate un contraste beaucoup plus important entre les 2 couleurs sur le pare-chocs que sur la calandre. Je pense donc qu’il s’agit d’une couleur proche du beige, et peut-être bien du jaune.

Quant au triangle inférieur, il est très difficile de déterminer sa couleur. Ce n’est pas trop foncé donc j’éliminerais le rouge, et miserais donc sur un vert ou un bleu pas trop foncé ou pourquoi pas orange.

Voici en comparaison des calandres bicolores vertes et blanches en photo noir et blanc. La partie verte est beaucoup plus foncée sur ces photos.

Cette calandre reste donc un point d’interrogation et n’hésitez pas à m’envoyer des infos si vous en possédez.

A+





  • Commentaires(5)

Fill in only if you are not real





Les tags XHTML suivant sont autorisés: <b>, <br/>, <em>, <i>, <strong>, <u>. Les feuilles de styles CCS et les Javascripts ne sont pas autorisés.
Posté par Daniel 13 févr., 2018 20:01:39

Je vais vous envoyer la photo.

Daniel

Posté par Big One 13 févr., 2018 10:40:28

Merci pour les infos Daniel. Je ne possède malheureusement pas ce livre. Pourriez-vous m'envoyer copie de la photo de la 4088 par email?

Merci d'avance

Xavier


Posté par Daniel 12 févr., 2018 20:04:08

Bonsoir "Big One"
Je reviens également sur la série de M 201 Sahara de 1961 que vous décrivez. La dernière de la série est, je pense, la 211 4088 ( vraisemblablement n° de série militaire: 15997). Une photo la représente dans l'ouvrage " La Guerre d'Algérie " de Serge Drouot aux Éditions EDL, page 186. La série 221 0001 pour 1962 commence avec le numéro 16002. Super, il reste 4 jeeps en 1961 mais nous ne pouvons pas conclure qu'il s'agit de Jeep Sahara. La M 201 numéro: 15998 était immatriculée: 511 0127 (Services) ! C'était trop beau !!!

A bientôt

Posté par Big One 26 janv., 2018 18:00:07

Bonsoir Daniel, J'ai en effet trouvé une photo d'une jeep de la circulation routière avec la calandre inversée. Je pense toutefois que nous avons à faire à d'autres couleurs ici. Le jaune et le bleu me tentent bien. Merci en tout cas pour les infos et si vous retombez sur vos photos, n'hésitez surtout pas à me les envoyer. Merci. Xavier alias Big One

Posté par Daniel 24 janv., 2018 20:02:09

Bonsoir "Big One"

Comme d'habitude, méfions-nous des idées reçues !

Il y a eu des exceptions et des inversions de couleurs sur les Jeep de la circulation

routière. Pour preuve :

La jeep de la 210 ème C.C.R. Photo pages 106-107 du tome I de l'ouvrage de Paul

Gaujac ( La Jeep dans l'Armée Française)

La jeep M 201 de 1958 ( n° 074 600, n° de série: 4954 ) page 42 du Tome II du

même auteur

Vous pouvez en trouver d'autres par ailleurs .

Certaines Jeep ont eu des calandres rouge et vert ( Légion ) et aussi jaune et bleu

(Cavalerie ?) mais à confirmer car je n'ai pas retrouvé les photos.

Bonne Piste

Daniel